jeudi 7 août 2014

Interlude

Dowtown Abbey, Hugh Bonneville et Dan Stevens

  (Voilà, voilà ; j'arrive, j'arrive, j'arrive...)


Pardon pour cette relative absence, c'est un peu chaotique en ce moment...
(Espérons que le mémoire qui traîne depuis deux ans maintenant voit véritablement le jour...
J'espère de ce fait vous en parler plus longuement lorsqu'il sera terminé)


Néanmoins, quelques petites choses se sont produites au cours de ces derniers mois ; 
des visionnages de films, et de séries -toujours-
mais on a fêté (quoique, on fête toujours !) les dix ans du blog de Doc Orlof (!)


 ("Quoi ?!  Je t'avais dit pas de cadeau ! Hum, bon... qu'est-ce que ça peut bien être...Râah, mais donne-le, bon sang !") 

(Si le nom à première vue ne vous dit rien, vous connaissez sans doute son frère (qui a d'ailleurs fait ses petites illustrations) ;
 mais sachez également que la fratrie en général est fort prolifique (hop, hop, et hop-là) !)


Accessible à toutes et à tous, la curiosité -cinéphile, mais pas que...- du Docteur est telle 
que vous trouverez certainement votre bonheur parmi ses différents articles, 
allant de la production hollywoodienne à l' "artillerie lourde", 
jusqu'au plus obscur film de série Z...


Après cela, je suis sûre vous en redemanderez !
(Ou du moins, gardez le sous le coude (si si si...) ;) ).


Vous pouvez également -si le cœur vous en dit...- 
contribuer à lui offrir un petit cadeau d'anniversaire, 
ce qui lui fera certainement très plaisir, et il n'est pas trop tard (non non non...!).
(D'ailleurs, à ce propos, vous y trouverez sûrement, en farfouillant un peu, mon modeste présent.)
(C'est la première fois que je partage une contribution sur un autre blog que celui-ci, et la sensation est très étrange,
-surtout sur un blog aussi apprécié et regardé... :S-)

En espérant que tout aille bien pour vous en tous les cas, 
et j'espère à très bientôt (promis) !
Bi-zouh (!)