mardi 8 mai 2012

Session Courts : Elephant de Alan Clarke (1989)


Elephant de Gus Van Sant (2003)

Vous connaissez sans doute, ou du moins avez vous déjà entendu parler du film Elephant (2003) 
de Gus Van Sant, faisant notamment référence à la fusillade de Columbine en 1999. 

Elephant (2003)

On se souvient notamment de la Lettre à Elise de Beethoven, du jeu vidéo, du T-shirt jaune avec le taureau sérigraphié noir ; 
mais aussi des longs plans séquences, du montage chronologique construits à partir de personnages, héros de quelques instants, 
que nous suivons le plus souvent de dos...
(Si vous souhaitez à ce sujet plus d'informations, vous pouvez aller voir par ici )


Et bien, saviez-vous d'où cela est puisé ?


Gus Van Sant s'est en particulier inspiré du court-métrage d'Alan Clarke, dont il reprend d'ailleurs le titre.

Affiche du film de A. Clarke



Sans trame véritable, Elephant (1989) montre, comme un leitmotiv, 
l'histoire d'un homme, suivi en plan-séquence et souvent de dos, 
allant régler ses comptes à un autre, qu'il tuera ou qui le tuera.

Le tout 18 fois, avec des personnages toujours différents. 

Muet, violence nette, sans bavure, radical.

Ouverture du film.


Tourné pour la BBC, l'oeuvre d'Alan Clarke, banalise en 39 min la violence perpétrée 
quotidiennement en Irlande du Nord entre catholiques et protestants, à la même époque.

Pour une analyse plus approfondie, je vous invite à aller voir cette page :


Vous pouvez enfin visualiser le film intégralité soit en plusieurs parties 
(ce qui peut s'avérer pratique, entre quelques tâches quotidiennes ; Daylimotion ), 
ou bien en continu, ci-joint.


Elephant d'Alan Clarke (1989)

Bonne journée, et bon repos en ce jour férié !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire