dimanche 1 avril 2012

Hamburger Film Sandwich, ou le système métrique à la sauce "frenchie"...

Tout d'abord, je tiens à vous assurer que je ne regarde pas que des court-métrages, ni des œuvres un peu étranges, ou décalées ; le Cinéma c'est en quelque sorte comme pour la Cuisine : il faut voir un peu de tout 
(même si nous avons toujours une certaine préférence pour certains genres plutôt que d'autres, il est vrai... :)).

Cependant, j'ai plutôt tendance pour le moment à vous présenter ces types de films, car ils sont soit visibles facilement, intégralement, et de manière relativement légale sur la toile, et/ ou car il est aussi sympathique et intéressant de faire connaître des œuvres plutôt rares, ou que nous n'irions pas spécialement voir au premier abord...

Pour ce qui concerne le film qui va suivre, je vous avouerais qu'il me faisait pas mal de l’œil dans les rayonnages d'une grande chaîne de magasin culturel depuis quelques petites années : sa jaquette très 70's, son univers décalé présenté en guise de synopsis...
Et puis Samedi dernier, j'ai craqué (et bim !).


Alors, qu'est ce que Hamburger Film Sandwich - dont le titre français n'a, au passage, aucun rapport avec son titre original, The Kentucky Fried Movie- ?

Hamburger  Film Sandwich est un film américain (en même temps si on parle hamburger me direz-vous...) datant de 1977, réalisé par John Landis (The Blues Brothers), et écrit par les frères Zucker [David (réalisateur de Y'a t-il un pilote dans l'avion ? et autres "Y'a t-il...") et Jerry (Ghost entre autre)] et Jim Abrahams (vous ajoutez la série des interrogations en "Y'a t-il..." pour lui aussi...), aussi tous les 3 surnommés les "Zaz" (depuis que la chanteuse est passée par-là, vous avez certainement un air de kazu dans la tête en lisant ça...).

Présenté sous forme de film à sketches - 20 au total- de longueurs variées (je n'ai pas les durées exactes, mais le plus long, Pour une poignée de yens (A Fistful of Yens), une parodie de Opération Dragon de Bruce Lee, dure environ 30 min...), il présente bon nombre de détournements de genres et d'événements d'actualité des années 60-70, allant de la Blaxploitation* (*je ne serais pas sans vous parler de ce genre cinématographique ultérieurement...) , avec notamment Cleopatra Jones devenu pour l'occasion Cleopatra Schwarz, au jeu de société sur l’assassinat de John F. Kennedy...

Bref, si vous lisez certaines critiques de spectateurs sur la toile, certaines saynètes ont un peu vieillies pour certains, et sont de qualités inégales; cependant il faut savoir que Hamburger Film Sandwich fait parti des références et films cultes de bons nombres d'humoristes, notamment français, ayant entre autre influencé l' "humour Canal" (Les Nuls ont notamment repris la fameuse chanson de "La Carioca" dans La Cité de la Peur (1994) ; Kad et Olivier, Les Robins des Bois ; mais on peut aussi citer Les Inconnus).

Aussi, après avoir vu le film en Vostfr et une scène en VF, cette dernière version rajoute un ton un peu plus humoristique 
(je ne suis pas une fervente de la version française, mais il y a ici une petite "french touch" dans la blague, 
et la voix qui amène un côté série B, voire Z, "nanar", qui pour autant ne dénature pas spécialement le film...).

Si vous voulez, vous pouvez comparer les deux versions (sans sous-titres pour la première par contre...) à travers ce sketch, "Feel-around", rebaptisé "Sensorama "en Vostfr, et apparemment "Touchorama" dans la version française...

Sketch n°5 :Feel-around

Si cela vous intéresse plus amplement, vous pouvez trouver une analyse très détaillée ici, ainsi qu'un descriptif film par film sur sa page Wikipédia.
Autrement, pour une recherche concernant un acteur faisant une apparition plus ou moins brève,  
Imdb est votre plus fidèle allié :)

Bonne soirée, et bon courage pour cette nouvelle semaine !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire